A la détente
Bonjour...

A la détente

...Bienvenue chez Vous....
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Harley- Davidson 1980-1989

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edouard
Admin
avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 3136
Date de naissance : 28/01/1952
Localisation : PDC
présentation : Je suis l'administrateur de ce forum.
loisir : PS2 ,sports,Xbox 360.
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Harley- Davidson 1980-1989   Jeu 1 Fév 2007 - 18:20

1980-89: Les cartes en main pour une future sucess story!

1980 Fut une très grande année au niveau créatif pour Harley-Davidson. Malgré la tourmente financière qui agite la marque au Bar and Shield, Willi G Davidson décline le modèle FX en plusieurs versions:
- Le FXWG dit "Wide Glide" peut être qualifié de premier "custom d'usine" de l' histoire de Milwaukee. Willi G Davidson s'est inspiré de la scène custom: La partie cycle est de type chopper avec un angle de chasse passant de 30 ° à 33°, un jeu de T larges, une fourche rallongée de 3,5 pouces,une jante avant de 21 pouces, un guidon Buckhorn maintenu par de longues potences (risers), un ensemble réservoirs fat bob-compteur de 5 gallons équipant les Electra, et des commandes avancées.
Pour souligner l' appartenance du FXWG, au mouvement kustom, la Wide Glide est recouverte d'une peinture "flaming" dans un dégradé d'orange vers le jaune et d'un garde boue Fat Bob.
Le FXWG établit les codes esthétiques qui régissent actuellement les modèles custom de la marque:FXST,FXWG, Sportster C53,etc.


- La FXB ("B" pour pour "Belt" et non "Black") rend hommage à la concentration de Sturgis. Toujours sur la base de la Harley-Davidson FX, la Sturgis (photo en haut à gauche) est recouvert entièrement d'une peinture noire rehaussée d'orange au niveau des jantes et du réservoir. 5687 Sturgis seront fabriquées uniquement pour le millésime 1980 une production totale de 48 181 motos.
Harley Davidson réintroduit sur la FXB et la FXWG une transmission primaire et secondaire par courroies en fibres d'Aramide dîte "Gates Poly Chain" fabriquée par la Gates Rubber Compagny. La courroie secondaire avait été abandonnée par le constructeur en 1913!

- Harley-Davidson définit au début de cette décennie le concept contemporain des modèles "touring": Il s'agit du modèle "Tour Glide" ou selon la désignation usine "FLT". Le Tour Glide est mû par le V-Twin Shovelhead alésé à 80 ci (1340 cm3) monté souple dans le cadre afin de réduire les vibrations moteurs. Notons qu'il est équipé pour la première fois d'une boîte à 5 rapports.

- Le 1340 Shovelhead dévelloppe 65 CV. Il est équipé d'un nouvel allumage dît "V-Fire"


De façon anecdotique, nous ne pouvons passer sous silence l'étude d'un quatre cylindres en V refroidi par eau de 1000 cm3 baptisé " Nova"(voir ci-dessus). Trois exemplaires verront le jour. Ce prototype très ambitieux, marque surtout le début de la collaboration entre les bureaux d'études de Stuttgart et de Milwaukee. Porsche exporte aussi sa rigueur toute germanique dans les méthodes de production et de conception: La fiabilité, tant décriée des Harley, deviendra exemplaire! Ce partenariat très étroit entre Posche et Harley-Davidson se manifeste lors de la sortie d'un nouveau moteur: Twin Cam et V-Rod.

1981 Le 26 février, 13 dirigeants de Harley-Davidson signent une lettre d'intention afin de chasser AMF du capital de la Harley-Davidson Motor Compagny. Ils évoquent notamment pour redresser le constructeur un retour de la qualité en synergie avec de nouvelles techniques de management et de fabrication. Vaughan Beals Jr, après une levée de fonds, rachète Harley Davidson au groupe AMF pour 75 millions de Dollars. Le 16 juin, celui-ci devient le PDG d'une firme redevenue indépendante.
- En 1981, pour des raisons environementales, la gamme Harley reçoit une nouvelle ligne d'échappement. elle se caractérise par un tube de raccord entre l'échappement avant et arrière et des silencieux dîts "staggered". Le très beau Low Rider perd son fameux 2 en 1 avec sortie Slash Cut.
-Production:41.606


1982 - La SuperGlide II est lancée sous la forme des modèles FXR et FXRS. Equipée d'une boîte 5 et d'un cadre suspendu dérivé du FLT, elle cohabite, comme souvent chez Harley, avec l'ancienne génération de Super Glide représentée par les FXE, FXS low Rider et Wide Glide. Remarquons que jusqu'en 1985, Harley-Davidson proposera l'ancien cadre et la boîte 4 vitesses entrainée par le Shovelhead et même le nouveau moteur Evolution.

- Ci, contre, Prototype du moteur Evolution dans un cadre Super Glide fin 1982.
- Production: 30.262 (14,3% de part de marché contre 20,4% en 79)


1983 - Le 1 avril 1983, le président des USA, Ronald Reagan instaure une surtaxe sur les importations de motos japonaises de plus de 700 cm3 pour une durée de 7 ans.
- Le Low Rider disparaît au profil du FXSB.
- Création du Harley Owners Group ou HOG.
- Vente du Sportster XR 1000 équipé d'un jeu de culasse de type XR (en bas à gauche) à 1 carburateur Dell'Orto de 36 mm par cylindre. Ce Sportster ne sera produit qu'à 1018 exemplaires. Sa puissance de série n'est que de 72 C.V. mais Jerry Branch propose dès

1984 avec la bénédiction de Milwaukee des kits routiers qui font grimper la puisance à plus de 90 C.V. Trés chére ( 69 276 FF), elle ne sera jamais homologuée en France en raison de ses échappements sur la gauche trop bruyants! Elle préfigue les futures Buell.
- Le Sportster XLX-61 ( en haut à gauche) est la première moto de la nouvelle ère commerciale et industrielle pronnée par Vaughan Beals. Ce Sportster est équipé d'un nouveau cadre utilisant les nouvelles technologies de fabrication. Se voulant , une entrée de gamme au monde Harley Davidson, le XLX61 est proposé au prix plancher de 3.995 $ en 1983.
Le Softail est dévoilé aux journalistes en juin 1983.
- Production:29.620


1984 Le département moteur de Milwaukee dirigé par l'ingénieur en chef Don Valentine et son adjoint Mark Tuttle planche dès l'année 1977 sur un nouveau groupe propulsif. Conçu en partenariat avec Porsche, le moteur Evolution est bel et bien une évolution du Shovelhead de 1970. Le V-Twin tout aluminium routier est au standard nippon: Il est plus puissant et est surtout plus fiable.
Malgré une cylindrée inchangée de 1340 cc ou 80 cui par rapport au Shovelhead, l'Evolution ou EVO est plus performant grâce une culasse permettant un taux de compression accru et intégrant pour la première fois, une zone de squish. De plus, la levée et la durée d'ouverture des soupapes augmentent. Le nouveau cache-culbuteur en trois parties de forme cubique (permettant le démontage dans le cadre des basculeurs) est à l'origine de son surnom de "blockhead". Cette appellation demeura marginale.
Il est proposé sur 5 modèles dont l'emblématique FXST Softail équipé des accessoires cosmétiques du FXWG. L' embrayage à diaphragme fait son apparition.
-On ne pourrait parler "d'année du renouveau" sans l'autre clef du succés futur de la marque: Le cadre Softail. Cette partie cycle permet aux Harley-davidson de retrouver un look de cadre rigide grace à deux amortisseurs cachés sous l'ensemble moteur-boîte. Pour l'annecdote, c'est un constructeur indépendant de Saint Louis dans le Missouri, Bill Davis, qui a élaboré ce chassis dans son atelier avant de le vendre à Harley-davidson au début des années 80.

-Ci-contre , le FXST 1984 équipé du moteur Evolution et du nouveau cadre Softail. Notons que ce modèle conserve la boîte 4 des anciens Shovel.
-Production: 38.741


1985 est l'anné d'adieu du bloc moteur bi-métallique surnommé " Shovelhead " (" tête de pelle ") ainsi que de la boîte à 4 rapports sur les Big twin.
-Production:34.632

1986 - Sortie du Sportster Evolution en deux cylindrées: 883 et 1100 cm3. Désormais Il n'y a plus de kick au sein de la gamme Harley-davidson. La courroie secondaire équipe l'ensemble de la gamme 1340 cm3 ou 80 cubic inch.
-Dès 1986, la Motor Compagny dépasse Honda sur le segment des grosses cylindrées de plus de 1000 cm3.
La gamme Softail s'étoffe au milieu de l'année avec un nouveau modèle faisant référence au passé de la marque :
L'Heritage ou FLST dessiné par Willie. G Davidson, devenu directeur du bureau de style, et son assistant Louie Netz fait directement référence à l'Hydra Glide grace à son capotage de phare et à ses deux grosses roues de 16 pouces (désignation "FL"chez Harley Davidson) recouvertes de garde boue massifs.
Naissance du FXSTC ou Softail Custom: Il est équipé d'une roue arrière pleine et de nombreux chromes.
- Le 27 juin 1986, H-D propose à la vente deux millions d'actions à 11 dollars l'unité. Le succès boursier est là et permet à la firme de se constituer un trésor de guerre permettant de voir l'avenir de la marque seréinement et de se diversifier notamment avec l'achat du fabricant de Motor Homes; Holiday Rambler Corp.

-Ci-contre un Wide Glide équipé pour la dernière année de la boîte 4 . Avec elle, le Kick tire sa révérence!
-Production:39.116


1987 Avec beaucoup de fay-play, Harley-Davidson milite et obtient l'abrogation des surtaxes tarifaires frappant les importations de deux roues japonaises de grosses cylindrées, un an avant l'arrêt des sanctions douanières. C'est une première dans l'industrie US. Le président Ronald Reagan cite en exemple Harley-Davidson comme étant une "American success story".

Le 1 juillet, Harley-Davidson est coté à Wall Street. Le sportster fête son trentième anniversaire avec la naissance d'un nouveau modèle, Hugger, et d'un modèle commémoratif: 30th anniversary 1100 cm3 Sportster (à gauche en bas).
L'offre sur les Big Twin s'élargit avec L'Heritage Softail Classic (FLSTC), Electra Glide et le Low Rider Custom. L'Heritage Softail Classic équipé de grosses sacoches cloutées, d'une selle assortie avec un sissy bar, d'un passing lamps et d'un pare brise sera le grand succés de la gamme Softail.
Fin 1987,Harley-Davidson représente 47% du marché des grosses cylindrées outre-Atlantique.
-Production: 41.678


1988 60 000 "enthusiasts" se rendent à Milwaukee pour fêter le 85 ème anniversaire du constructeur.
Le Sportster se dote d'une fouche de 39 mm de diamètre ( 35 mm auparavant) et d'un carburateur Keihin C.V de 40 mm. Le 1200 remplace le 1100 et coiffe la gamme Sportster.
-Harley-Davidson "dépoussière" et "modernise" à coups d'épures déduites par ordinateur et de longs essais, l'antique fourche à parallélogramme dîte "Springer" disparue en 1948. La fouche Springer donne naissance à un nouveau modèle FXSTS équipé du cadre Softail. Harley est de retour au premier plan avec des machines puisants leur inspiration dans le patrimoine de la marque. A l'image du Springer, elles sont saines, fiables et sans concurence réelle sur le marché.
En 1988, Harley-Davidson, détient à elle seule plus de 54% du marché des gros cubes en Amérique du Nord.
-Production:47.325

1989 - Ci-contre, une "Harley-Davidson" MT 500.
Harley-Davidson achète en octobre 1987 les droits de production de l'Armstrong MT 500 britannique équipé du monocylindre Rotax de 350 cm3. Il sera fabriqué très discrètement pour l'US Army dans l'usine de York en Pennsylvanie.
-Production:55.507

_________________

http://johnny.fr.xooit.fr/index.php
 **
Revenir en haut Aller en bas
 
Harley- Davidson 1980-1989
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PROTO HARLEY DAVIDSON.
» Harley Davidson
» harley davidson 1/12 revel
» harley davidson fsx racer
» HARLEY DAVIDSON WLA /WLD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la détente :: Harley-Davidson-
Sauter vers: