A la détente
Bonjour...

A la détente

...Bienvenue chez Vous....
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 GEORGES BRASSENS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edouard
Admin
avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 3136
Date de naissance : 28/01/1952
Localisation : PDC
présentation : Je suis l'administrateur de ce forum.
loisir : PS2 ,sports,Xbox 360.
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: GEORGES BRASSENS   Mer 20 Déc 2006 - 14:48

GEORGES BRASSENS ●
Né à Sète le 22 octobre 1921, fils d'une mère napolitaine, Georges Brassens est très vite fasciné par ses idoles Charles Trenet, Vincent Scotto et Ray Ventura. En 1943, il est envoyé en Allemagne au STO (Service du Travail Obligatoire). Mais cela va à l'encontre de ses idées et il profite d'un week-end de libre pour déserter et se réfugier à Paris, au fond de l'Impasse Florimont, chez son amie Jeanne. A partir de ce moment-là, Georges écrit des poèmes. Patachou, qui possède un cabaret, le pousse alors à interpréter ses propres textes sur scène. Pas habitué et quelque peu timide, Georges accepte. Le public est ébloui par sa verve littéraire. Pour la première fois dans l'histoire de la chanson francophone, un homme ose dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Plusieurs de ses chansons seront censurées. On pense notamment au "Gorille", chanson décriant la peine de mort encore en vigueur en France en 1954. Il est vrai que son anticonformisme, son esprit de révolte ne laisse personne indifférent. Il y a ceux qui aiment Brassens et ceux qui le détestent. Georges Brassens écrit près de 200 chansons. Les plus célèbres sont "Les copains d'abord", "La cane de Jeanne", "Chanson pour l'Auvergnat", "Mourir pour des idées". Il monte une dernière fois sur scène en 1976 à Bobino, avant de se retirer. Atteint d'un cancer et d'une infection rénale récurrente, Georges Brassens s'éteint le 29 octobre 1981. Il repose au cimetière du Py à Sète. Lui qui craignait la mort comme de la peste a été emporté à l'âge de 60 ans par la faucheuse... Peut-être que Tonton Georges nous observe depuis son "pin parasol".
Revenir en haut Aller en bas
 
GEORGES BRASSENS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pénélope de Georges Brassens
» La guerre de 14-18 (Georges Brassens)
» Supplique pour être enterré sur la plage de Sète (Georges Brassens)
» 75015 - ACE Paris fête Georges Brassens
» Chine de livres à Georges Brassens : des ouvrages sur les CPA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la détente :: Nos Chanteurs parti trop vite.-
Sauter vers: