A la détente
Bonjour...

A la détente

...Bienvenue chez Vous....
 
AccueilÉvènementshttp://johnny.fr.xooit.fr/index.phpS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 16 Fevrier2005Disparitionde Pierre Bachelet

Aller en bas 
AuteurMessage
Edouard
Admin
avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 3136
Localisation : PDC
présentation : Je suis l'administrateur de ce forum.
loisir : sports,Xbox 360.
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: 16 Fevrier2005Disparitionde Pierre Bachelet   Ven 9 Déc 2005 - 17:37

Disparition de Pierre Bachelet
Les corons endeuillés
Pierre Bachelet est décédé hier à Suresnes à l’âge de 60 ans. Né de mère lilloise et de père calaisien, il revendiquait haut et fort ses origines nordistes et faisait figure d’ambassadeur du Nord - Pas-de-Calais. Sa chanson « Les Corons », 1 200 000 exemplaires vendus en quelques semaines en 1982, l’a propulsé à ce rang, en le transformant rapidement en un authentique chanteur populaire. (Ph. archives P. JAMES)

Pierre Bachelet : les corons... et tout le reste
SA mère était lilloise, son père calaisien, et s’il était né à Paris en mai1944, Pierre Bachelet revendiquait haut et fort ses racines nordistes.
À tort ou à raison, l’interprète, mort hier à son domicile de Suresnes des suites d’une longue maladie, fait figure d’ambassadeur du Nord - Pas-de-Calais. Une chanson, Les Corons, dont il avait composé la musique sur des paroles de Jean-Pierre Lang, lui a attribué ce rôle.

******************************************************

2005Disparition
Edition du Mercredi 16 Fevrier2005Disparitionde Pierre Bachelet
L’artiste aux multiples facettes est mort hier à l’âge de soixante ans
Pierre Bachelet : les corons... et tout le reste




SA mère était lilloise, son père calaisien, et s’il était né à Paris en mai1944, Pierre Bachelet revendiquait haut et fort ses racines nordistes.
À tort ou à raison, l’interprète, mort hier à son domicile de Suresnes des suites d’une longue maladie, fait figure d’ambassadeur du Nord - Pas-de-Calais. Une chanson, Les Corons, dont il avait composé la musique sur des paroles de Jean-Pierre Lang, lui a attribué ce rôle.
Car quand l’album sort au printemps 1982, le «tube» – 1200000 exemplaires vendus en quelques semaines – le transforme rapidement en un authentique chanteur populaire… pas seulement au nord de la Seine.

D’« Emmanuelle » aux « Bronzés »

Pourtant, quand le succès arrive, Pierre Bachelet – qui chante l’amitié, l’enfance et la solidarité – a une étonnante carrière derrière lui.
Le grand public découvre le chanteur, qui passe pour la première fois à l’Olympia en première partie de Patrick Sébastien, mais Pierre Bachelet a déjà beaucoup travaillé, à la frontière du cinéma, de la télévision, de la pub, de la musique et de la chanson.
À 20 ans, il est à la fois technicien le jour dans un laboratoire cinématographique; et chanteur le soir dans les cabarets parisiens. En 1968, il collabore comme illustrateur sonore avec l’équipe de «Dim, dam, dom», le magazine télé branché de l’époque.
Qui se souvient aujour- d’hui qu’il fut l’auteur de plusieurs séquences pour l’émission littéraire «Italiques» avant de réaliser en 1972 un long métrage de montage sur Pablo Picasso?
L’année suivante, il forme le groupe Résonances et se fait un nom dans le monde de la musique de films. D’abord pour Lautner puis pour Just Jaeckin. Il compose la musique d’Emmanuelle. Et comme aucun chanteur n’accepte d’interpréter la chanson qu’il a écrite pour habiller le célèbre film érotique, il passe à l’acte.
D’autres musiques de films suivront: Histoire d’O, Coup de tête, mais aussi Les Bronzés font du ski … et, plus récemment, Les Enfants du marais et Un crime au paradis, deux longs métrages de Jean Becker.
Depuis une bonne vingtaine d’années, le chanteur Bachelet a éclipsé les autres facettes du personnage.
Car le succès des Corons ne reste pas sans lendemain. Avec conviction et application, Pierre Bachelet multiplie les albums et les tournées, complétant toujours par le contact direct avec le public le travail réalisé dans les studios.
Marionnettiste, En l’an 2001 assoient son image de chanteur à succès. Mais l’homme dispose de plusieurs registres. Sa passion pour la mer l’amène à s’essayer au duo avec la navigatrice Florence Arthaud (Flo en 1989) avec de rendre hommage à Éric Tabarly (Le Voilier noir en 1998). Entre temps, il chante des textes de l’écrivain Yann Queffélec. Son dernier album, en 2003, est un hommage à Jacques Brel (Tu ne nous quittes pas) avec lequel, la ressemblance des silhouettes comme le jeu de scène, les mains tendues en avant, incitaient souvent à la comparaison.

Qualités de coeur

De ses multiples passages dans la région, Pierre Bachelet laisse l’image d’un artiste disponible, simple et généreux.
À Wimereux, depuis 1997, il avait accepté de parrainer une association qui défend les enfants victimes d’abus sexuels.
En juin, à Souchez, pour le quarantième anniversaire de La vie active (association qui accueille des personnes handicapées), il avait, après son tour de chant, discuté avec chacun et signé des autographes pendant près de deux heures malgré la fatigue liée à sa maladie.
Hier, de Jean-Pierre Raffarin à Martine Aubry, en passant par Jack Lang et Line Renaud, c’est la simplicité et l’humanité de l’artiste qui dominaient dans les hommages.
Dominique SERRA


Dernière édition par le Ven 9 Déc 2005 - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://johnny.fr.xooit.fr/index.php
Edouard
Admin
avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 3136
Localisation : PDC
présentation : Je suis l'administrateur de ce forum.
loisir : sports,Xbox 360.
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: Disparition de Pierre Bachelet *suite*   Ven 9 Déc 2005 - 17:42

Disparition de Pierre Bachelet
L’enfant du pays est resté fidèle
Les vacances calaisiennes




«SI cette ville me rappelle des souvenirs? Évidemment, puisque j’y ai passé dix-huit ans de vacances!
» A quelques minutes d’un concert au théâtre de Calais, le 2mai 1984, Pierre Bachelet replongeait avec pudeur dans sa mémoire, juste en quelques mots.
Car la vie du chanteur était intimement liée à Calais. S’il est né à Paris «par accident», il a habité Calais, dans une petite rue du quartier Saint-Pierre. Son père travaillait dans la blanchisserie.
Quand ses parents ont déménagé dans la capitale, il n’a pas rompu les liens pour autant: «Dès qu’on pouvait, on prenait la RN 1 et on arrivait pour voir la mer. J’adorais la jetée», nous confiait-il en 1997.
La jetée de Calais jalonnera sa carrière. Elle a illustré la pochette de son album Découvrir l’Amérique, en 1983. Un disque dont la chanson titre évoque Calais et ses quais « d’où partaient tant de cargaisons». La jetée a aussi servi de toile de fond pour le clip de la chanson En l’an 2001, tourné en partie à l’institution Saint-Pierre, avec les élèves de l’établissement, en 1985.
Sa carrière l’a amené à plusieurs reprises à donner des concerts dans la cité des Six-Bourgeois, où il était toujours accueilli comme un enfant du pays. Le dernier remontait à novembre1999: Pierre Bachelet avait été choisi pour assurer le spectacle inaugural du complexe sportif et culturel Calypso.
Mais le chanteur revenait aussi pour des raisons personnelles. «Pour rencontrer quelques amis, la famille», expliquait-il lors d’une interview en 1998. Mais aussi pour se recueillir sur la tombe de ses parents, Alberte, décédée en 1983, et Maurice, disparu en 1991, qui reposent au cimetière Nord de Calais.
Si, ces dernières années, il venait en voiture avec son chauffeur, il lui était arrivé à plusieurs reprises d’atterrir à l’aéroport de Calais-Marck aux commandes du petit avion qu’il pilotait lui-même. «C’était un Piper ou un petit Cesna bleu et blanc, se souvient Bernard Barron, attaché de presse du maire de Calais et ancien journaliste. Je lui avais fait remarquer que c’étaient les couleurs de la ville!»

À leur deuxième rencontre, l’artiste lui donnera une cassette sur laquelle figure notamment la chanson évoquant Calais. «Il était très sympa », rapporte Bernard Barron, qui avait été frappé par sa ressemblance avec Jacques Brel. C’est justement au «Grand Jacques» que Pierre Bachelet a rendu hommage sur son dernier album. Nul doute qu’aujour- d’hui, nombreux seront les Calaisiens à lui rendre à leur tour hommage.
Annick MICHAUD
Revenir en haut Aller en bas
http://johnny.fr.xooit.fr/index.php
Edouard
Admin
avatar

Masculin
Verseau Dragon
Nombre de messages : 3136
Localisation : PDC
présentation : Je suis l'administrateur de ce forum.
loisir : sports,Xbox 360.
Date d'inscription : 27/11/2005

MessageSujet: petite biographie   Sam 10 Déc 2005 - 18:04

Né à Paris 12 ème le 25/05/1944



Enfance dans le nord à Calais puis à Paris
Etudes générales suivies d'études cinématographiques

1964 - Service militaire - Contrescarpe
Le jour - Service militaire dans l'armée de l'air détaché au service cinématographique des armées.
La nuit - Chansons rive gauche dans les cabarets de la Contrescarpe, de la Mouffe et de St Germain des prés.

1966 - Photo
Collaboration avec un photographe. Beaucoup de labo et un peu de prises de vues.

1967 - Labo ciné
Entre au laboratoire LTC , le plus important labo cinématographique d'Europe, en tant que technicien.

1968 - Dim Dam Dom
Début de la collaboration comme illustrateur sonore avec l'équipe de Dim Dam Dom dont la productrice Daisy de Balard est aussi rédactrice en chef du journal " Elle ".
Dim dam dom est le magazine mode, pop, branché et underground de l'époque.
PB réalise les bandes sonores de l'émission, et fait ses premiers pas comme réalisateur en tournant quelques sujets et quelques inserts ( nom donné à la présentation fil rouge des différents sujets de l'émission par un mannequin en vogue ou par une jeune comédienne.

1969 - Télévision
Réalisation de séquences pour Dim Dam Dom
Réalisation d'émissions de télévision : L'histoire de l'aviation - La bande dessinée

1970 - Pub - Télévision
Les équipes de Dim Dam Dom ont le profil idéal pour la pub Commence la grande aventure publicitaire. : Illustrations sonores - Musiques originales et réalisations.
Réalisation d'émissions de télé : Le roman policier - le fantastique.

1971 - Pub - Télévision
Nombreuses illustrations sonores. Début des musiques originales. Premiers arrangements. Musique de DIM

Réalisation de la séquence Bouquins d'Arts dans une émission de télévision littéraire hebdomadaire: " Italiques "

1972 - Film
Réalisation d' un long métrage de montage sur Pablo Picasso avec les documents photographiques, cinématographiques et sonores de la seule personne autorisée à pénétrer dans la maison et l'atelier du peintre : Sir Edward Queen. Réalisation des effets spéciaux et effets musicaux des " Opéras sauvages " de Frédéric Rossif. La musique était signée Vangelis.

1973 - BoF / OK Chicago / Télévision
Forme le groupe " Résonnance " sortie du 45 tours " OK Chicago "
Musique de " Quelques messieurs trop tranquilles " de Georges Lautner avec Jean Lefèvre, Michel Galabru. etc… Réalisation de 3 heures sur Eric Tabarly pour France 2

1974 - BoF
Musique du film Emmanuelle de Just Jaeckin
Auteur, compositeur et interprète de la chanson du film, aucun chanteur français n'ayant accepté de la chanter.

1975 - Album
Premier album " L'atlantique " ( toi, moi et la musique ) Les 3 découvertes de l'été 75 sont Nicolas Peyrac avec "So far away", Gérard Manset avec : "le voyage en solitaire" et Pierre Bachelet avec : "l'Atlantique"

1976 - BoF
Musique du premier film de Jean Jacques Annaud : " La victoire en chantant "
Musique et bande sonore de PARISTORY : un spectacle film / Diaporama de Philippe Courtines sur Paris qui passe tout l'été 76 dans les jardins du palais Royal et continue sa carrière dans un chapiteau sous la Tour Eiffel.
Sortie du 45 tours extrait de la bande sonore avec une chanson : Je suis comme je suis

1977 - Film / BoF / 45t.
Réalisation d'un long métrage musical au Brésil : Bahia meo amor
Musique d'histoire d'o avec une chanson de Nicole Croisille : " Je ne suis que de l'amour " sur des paroles de Pierre Delanoë.
45 tours - premier reggae français : " Baby bye bye "
Sortie aux Etats Unis de l'album de La victoire en chantant "rebaptisée Black & White in colors après avoir reçu l'Oscar du meilleur film étranger à Los Angeles.

1978 - BoF / Chakiris
Musique de " Coup de tête " de Jean Jacques Annaud avec Patrick Dewaere.
Réalisation de 2 45 tours pour George Chakiris : " Somebody " et " Mon pays c'est le soleil "

1979 - BoF / Chakiris
Musique de " Les bronzés font du ski " de Patrice Leconte
Musique du film : " Le dernier amant romantique " de Just Jaeckin Album pour Georges Chakiris

1980 - Nouvel Album
Sortie de l'album de " Je t'écris de Mars " qui inclut " Elle est d'ailleurs "

1981
Sortie du 45 tours : " Elle est d'ailleurs "

1982 - Nouvel Album
Sortie de l'album des Corons qui inclut : " Les corons " " Ecris-moi " " Souvenez-vous "
Tournée et Olympia en première partie de Patrick Sébastien

1983 - Nouvel Album
Sortie de l'album de " Découvrir l'Amérique " inclus " Embrasse la " et " L'aventure "
Musique originale de Capitaine X : feuilleton France 2 avec Laurent et Pierre Mallet.
Album et 45 tours extraits de la BO. Une chanson : Pourquoi s'aimer
Premières chansons pour Véronique Jannot.
Premier 45 tours : " J'ai fait l'amour avec la mer "

1984 - Scène / BoF
Olympia et tournée
Musique du film de Just Jaeckin " Gwendoline "

1985 - Nouvel album
Sortie du double album " Marionnettiste " et " 2001 "
Musique du film publicitaire ERTA - Rencontre avec Jean Becker qui en est le réalisateur.

1986 - Scène
Olympia et tournée

1987 - Nouvel Album
Sortie de l'album de "Vingt ans "

1988 - Scène / Live
Olympia et tournée
Album Live de " Tu es là au rendez-vous "

1989 - Nouvel album
Sortie du double album de " L'homme en blanc " et " Flo " ( duo avec Florence Arthaud "

1990 - Scène
Olympia et tournée

1991 - Live / Video
Sortie de l'album LIVE : La scène
Sortie de la cassette vidéo : La scène
Tournée internationale

1992 - Nouvel Album / BoF
Sortie d'un double album compilation : " 10 ans de Bachelet pour toujours "
Sortie de l'album des " Lolas "
Musique du film " Les contes sauvages " en hommage à Frédéric Rossif.

1993 - Scène
Bataclan et tournée
Sortie de " L'intégrale "

1994 - Scène
Tournée internationale

1995 - Nouvel Album
Album concept : Textes de Yann Queffélec " La ville ainsi-soit-il "

1996 - Scène
Tournée acoustique

1998 - Nouvel Album + BoF
Sortie de l'album " Un homme simple " avec l'hommage à Eric Tabarly " Le voilier noir "
Musique du film " Les enfants du marais " de Jean Becker

1999 - Scène
Olympia et tournée
Spectacle du passage à l'an 2000 en plein air à Marseille

2000 - BoF
Musique du film de Jean Becker : " Un crime au paradis " avec Josiane Balasko et Jacques Villeret.

2001 - Nouvel Album et Scène
Album " Une autre lumière "
Noël 2001 à l'Olympia pour 3 concerts exceptionnels pour fêter les vingt ans de carrière et de chansons depuis " Elle est d'ailleurs " en 1981

2003 - Nouvel Album
Album " Tu ne nous quittes pas " - Hommage à Jacques Brel pour les 25 ans de sa disparition.
Revenir en haut Aller en bas
http://johnny.fr.xooit.fr/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 16 Fevrier2005Disparitionde Pierre Bachelet   

Revenir en haut Aller en bas
 
16 Fevrier2005Disparitionde Pierre Bachelet
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hommage à Pierre Bachelet
» CARNETS DE VOYAGE Braderie de Lille 1er et 2 sept 2012
» Château de sable de Frédéric Peeters et Pierre Oscar Levy
» Pierre Clostermann : Le grand cirque
» Decourcelle, Pierre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la détente :: Variétées "les infos"les sorties,DVD,CD ,etc.-
Sauter vers: